Médecine esthétique à partir de quel âge faut il commencer ?

Avec tous les soins performants que l’on peut apporter à la peau , le vieillissement du visage est inéluctable.Le soleil dont on a abusé,la cigarette,l’alimentation pas souvent équilibrée et probablement la pollution aggravent les marques du temps.

Après 25 ans apparaissent les premières ridules,une ride du Lion plus marquée qui est mal vécue.

Faut il encore attendre avant d’envisager un traitement ?

Après plus de 20 ans d’expérience de médecine esthétique je pense qu’il ne faut pas hésiter à avoir recours aux injections.Le principe est de garder sa jeunesse en corrigeant avec des gestes simples les premiers stigmates du vieillissement .

Quel type d’injection?Botox ou acide hyaluronique ?

La plupart de nos patientes ont du mal a bien comprendre la place de chacune de ces thérapeutiques qui ne s’opposent en rien.Elles sont parfaitement complémentaires.

La toxine botulique ou Botox est utilisée pour atténuer les rides dues à un tonus musculaire important.Ce sont les rides du lion, de la patte d’oie, les rides frontales.Chez nos jeunes patientes ,on ne traitera que les rides visibles (traitement localisé).Le résultat sera totalement naturel ,le front ne sera pas figé.

L’acide hyaluronique est destiné à traiter toutes les autres marques du temps :

-les sillons naso-géniens ou les plis d’amertume qui peuvent commencer à se marquer

-quelques ridules qui apparaissent sur les joues et la lèvre supérieure

L’acide hyaluronique dans son indication volumétrique peut être proposé pour restructurer les lèvres quand elles sont trop fines, le menton s’il manque de projection,les pommettes si elles se sont un peu creusées .

En complément de la toxine et de l’acide hyaluronique ,un traitement de surface par injections de skinboosters en mésolift (Volift) sera indiqué si la peau a besoin d’un coup d’éclat

Ya t’il un danger à faire des injections trop jeune ?

Il n y a pas de danger à pratiquer précocement ces injections.Au contraire , elles ont une vertu de prévention du vieillissement par l’hydratation et le maintien des tissus sous cutanés qu’elles entrainent.

Les produits utilisés sont totalement résorbables et l’expertise des laboratoires auxquels nous avons recours est optimale.Nous avons aujourd’hui un grand recul qui nous autorise à dire que le risque est très faible.

Les injections de médecine esthétique restent néanmoins un acte médical qui impose le respect de certaines règles :

-les injections sont à proscrire en cas de grossesse, maladie auto immune avancée,prise d’aspirine ou anti inflammatoire dans la semaine qui précède le traitement

– elles doivent être pratiquées par des praticiens compétents et concernant les injections volumatrices, une connaissance chirurgicale de l’anatomie de la face est indispensable

Comment repousser le plus longtemps possible le recours à la médecine esthétique ?

Le plus simplement du monde ,en gardant sa jeunesse !

Cachez vous du soleil et de ses UV.Les crèmes solaires évitent parfaitement les coups de soleil mais laissent encore passer quelques UV qui vont altérer jour après jour  votre peau.

Arrêtez de fumer de suite surtout si vous avez commencé à l’age de 16 ans ou moins.Le tabac va accélérer la dégradation de l’acide hyaluronique présent dans le derme.Ridules et teint terne vont arriver très vite.

123RF.com Samo Trebizan